La magnésie en poudre interdite dans la salle de pan

Les grimpeurs en salle respirent un air
aussi vicié par les particules fines –
composées, en l’occurrence, presque
exclusivement de magnésie – que les
ouvriers des secteurs industriels touchés
par ce fléau. Tel est le verdict
d’une étude effectuée par l’Université
technique de Darmstadt. Les auteurs
proposent des mesures simples pour
réduire cette pollution.

La suite de l’article disponible ici